Le deuil compliqué
29 juillet 2020

Le deuil compliqué

Le deuil est un processus commun à toute personne qui a le sentiment d’avoir perdu à tout jamais un bien symbolique, une relation ou un être cher. Souffrir durant les étapes du deuil n’est pas pathologique, c’est un processus psychologique naturel que l’on partage tous. Ce processus peut être freiné ou bloqué dans certaines situations, auxquels cas, il est défini de deuil compliqué. Nous allons voir aujourd’hui ce qu’est le deuil compliqué, en quoi il se distingue du deuil non-pathologique, et quelles sont les thérapies qui présentent aujourd’hui les meilleurs résultats.

Définition et étapes du deuil normal

Le deuil dit « normal » peut être définis comme l’ensemble des réactions psychologiques et comportementales apparaissant à la suite d’une perte significative dans nos vies. Cette perte peut prendre plusieurs formes : la perte d’un proche, d’un rêve, d’un idéal jugé inatteignable ou d’un objet qui revêtait une grande importance à nos yeux.

La souffrance éprouvée est comparable à un traumatisme physique et psychique. Ce stress particulièrement intense provoque un état temporaire de déséquilibre, cela implique le besoin de trouver un nouvel équilibre, d’accepter l’évènement en lui donnant un sens, en l’intégrant dans notre histoire personnelle.

Chaque deuil est unique, il dépend de la relation entre la personne endeuillée et l’élément perdu. Pourtant, 3 étapes reviennent fréquemment lors de la description du vécu traumatique.

1 - Un état de choc

La personne endeuillée comprend intellectuellement la situation mais reste incrédule face à elle. Elle ne montre que très peu ou pas du tout de réactions émotionnelles, comme sidérée ou hébétée par cette annonce. Ce choc peut également se traduire par une colère et une agressivité très intense dont le but est de rejeter cette réalité difficile à supporter. Ces symptômes sont toutefois nécessaires pour éviter d’être submergé par des émotions trop intenses. La perte et ses conséquences sont minimisées pour être intégrées progressivement.

Cette étape se solde par l’acceptation de la réalité et des sentiments éprouvés.

2 - Un état dépressif réactionnel

Etat dépressif

La conscience de la perte, d’abord rejetée, devient omniprésente. Ces pensées persécutrices s’accompagnent d’un état dépressif qui atteint plusieurs plans de notre vie : humeurs sombres, anxiété, un ralentissement du cours de la pensée, une perte d’envie et de motivation généralisée ainsi que des troubles de l’appétit, du sommeil et de la sexualité.

Il est courant que le sentiment de culpabilité domine cette étape du deuil. Les souvenirs de l’être ou de la relation perdu, sont accompagnés de l’idée que l’on aurait dû vivre différemment notre existence à leur côté. On repense à tout ce que l’on aurait dû faire ou ne pas faire, dire ou ne pas dire. C’est une culpabilité que l’on peut définir comme consciente. Il existe en effet une culpabilité inconsciente, une culpabilité qui se tisse à partir de l’amour et du ressentiment que l’on éprouve pour l’être disparu. Nos relations avec l’Autre sont bien plus complexes qu’elles n’y paraissent. Rien n’est tout noir ou tout blanc. Or, ressentir des émotions négatives à l’égard d’un proche disparu nous plonge dans une grande culpabilité. D’autant plus que ce ressentiment peut être inconscient. Il s’agit d’accepter les sentiments ambivalents que l’on ressent pour la personne disparue en renonçant à la vision idéalisée que l’on entretenait d’elle : voir les personnes telles qu’elles sont réellement pour pouvoir les aimer sincèrement.

Cette étape du deuil est achevée lorsque l’on peut repenser à la personne disparue, accepter sa disparition sans ressentir une tristesse excessive et parvenir à s’imaginer créer de nouvelles relations.

>>> Remarque : ces nouvelles relations ne sont pas un substitut de la relation perdue, mais bien une nouvelle expérience, une nouvelle découverte de ce que la rencontre avec l’Autre a à nous offrir.

3 - L’acceptation

La dernière étape du deuil, celle qui marque l’acceptation de la perte. La disparition de l’être aimé ou de la relation passée est intégrée dans notre histoire personnelle. On observe un retour des intérêts habituels et de l’envie de s’investir dans de nouvelles relations.

Le processus du deuil peut être défini en 3, 4 ou 5 étapes selon les spécialistes. Mais quel que soit leur nombre, le processus passe par une transformation de la relation avec la personne ou la situation perdue. L’enjeu est de renoncer à la construction d’un avenir commun, aller de l’avant tout en rendant hommage au passé.

Qu’est-ce qu’un deuil compliqué ?

Le deuil compliqué se caractérise par une stagnation, voire une régression dans les différentes étapes du deuil.

  • La conscientisation de la perte peut prendre de long mois avant de se produire.
  • La souffrance émotionnelle n’est pas exprimée et se traduit par une plus grande souffrance physique. L’apparition d’une maladie physique consécutive à la perte d’un proche peut être le signe d’un deuil compliqué.
  • La persistance d’un état dépressif sur le long terme empêche le processus du deuil d’aboutir.

La souffrance et la durée du deuil sont aussi plus importante durant un deuil compliqué.

Les facteurs à risques

Plusieurs facteurs peuvent favoriser l’apparition d’un deuil compliqué :

  • Circonstances brutales conduisant à la perte d’un ou plusieurs proches
  • Répétitions des deuils et des séparations
  • Perte d’un enfant
  • Contexte déjà difficile avant même l’annonce de la perte
  • Absence de soutien social
  • Antécédents psychiatriques

Quelles sont les solutions ?

solution

Il faut savoir qu’une prise médicamenteuse permettant de diminuer la souffrance n’aide en rien le déroulement du processus de deuil. Ce type de traitement doit être préconisé ponctuellement afin de surmonter les plus grandes crises.

Actuellement les thérapies cognitivo-comportementale (TCC) obtiennent les meilleurs résultats dans le traitement des deuils compliqués.

L'hypnothérapie  démontre également une très grande efficacité depuis plusieurs années.

De nombreux thérapeutes sont disponibles sur Therapy2web, vous pouvez échanger avec eux gratuitement avec eux avant de vous lancer dans un suivi thérapeutique plus approfondis.

Cet article vous a plus ? Partagez-le

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire! Pourquoi ne seriez vous pas le premier?
Ajouter un commentaire